MENU
Citro?n
COMBATTIFS, LES ROUGES ARRACHENT DES POINTS PRéCIEUX AVEC C3 WRC EN SARDAIGNE
Si le résultat final du Citro?n Total World Rally Team était compromis depuis le premier jour de course, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia n’en ont pas moins rappelé que leur niveau de compétitivité restait intact, avec le deuxième temps dans la Power Stage synonyme de quatre points bonus, tandis qu’Esapekka Lappi et Janne Ferm ralliaient l’arrivée au septième rang après deux dernières étapes bien gérées.


Après leur erreur survenue le premier jour (ES 5), alors qu’ils tentaient de minimiser le handicap conséquent d’avoir à ouvrir la piste sur ces chemins techniques très sensibles au balayage, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, contraints de recourir au Rally 2, n’avaient d’autre ambition sur cette courte dernière étape (41,90 km) que d’essayer de glaner quelques points dans la Power Stage de Sassari – Argentiera. Une nouvelle fois particulièrement combattifs, les sextuples champions du monde français arrachaient quatre points, qui leurs valent de pointer désormais au deuxième rang du classement provisoire du championnat du monde, à quatre unités du premier.
 


Bien qu’en deçà des espérances du Citroën Total World Rally Team, ce résultat aura pour effet bénéfique de les voir disposer de routes balayées par un concurrent à la reprise des hostilités en Finlande (1-4 août), après une coupure estivale qui sera assurément mise à profit par l’équipe des Rouges pour redoubler d’efforts en vue de la deuxième partie de saison.
 


Sur terre, la première étape se révèle déterminante car elle détermine l’ordre des départs pour la suite, et Esapekka Lappi et Janne Ferm allaient hélas le constater à leurs dépens. Ils figuraient en 6e position et prenaient progressivement leurs marques, lorsqu’ils lâchaient près de 40’’ dans le décoincement d’un pneu (ES 4). Malgré tous les efforts déployés ensuite à bord de C3 WRC pour remonter (scratch dans l’ES5, 2e temps à seulement 0,1’’ dans l’ES 9), ils ne pouvaient faire mieux que 8e à l’issue de cette étape inaugurale, suite aussi à un problème de capteur (ES 6). Condamnés dès lors à un ordre de départs défavorable pour le samedi, ils n’en menaient pas moins une deuxième journée régulière, exempte de la moindre erreur, pour continuer à se familiariser avec C3 WRC sur terre et récupéraient la 7e position à la faveur des faits de course. C’est à cette même place qu’ils concluaient cette ultime journée. Cette course, abordée intelligemment dès lors qu’ils n’avaient plus la possibilité de s’exprimer, leur servira à coup sûr pour aborder le prochain rendez-vous, sur leurs terres finlandaises, dans de meilleures dispositions.


En savoir plus sur media.citroenracing.com et sur les réseaux sociaux :

VOIR TOUTES LES ACTUALITéS
欧美牲交A欧美牲交aⅴ