MENU
Citro?n
CITRO?N TRUSTE LES PODIUMS !
éloignés de la lutte pour la victoire par leurs positions successives en piste, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia n’en ont pas moins jamais renoncé, et ils ont vu leur combativité justement récompensée par leur 6e podium cette saison, le 7e du Citro?n Total World Rally Team en autant de rendez-vous. Particulièrement méritants jusqu’alors, Esapekka Lappi et Janne Ferm se sont hélas fait piéger pour le compte en vue de l’arrivée.


Avec seulement quelque cinquante-deux kilomètres au programme du jour, sur des spéciales très bien connues de tous, les chances de voir Sébastien Ogier et Julien Ingrassia combler l’écart de 11’’8 les séparant du podium étaient infimes. Aussi, les porte étendard du Citroën Total WRT se concentraient sur la Power Stage, qui donne lieu à attribution de points bonus, tout en restant à l’affut d’une erreur d’une concurrence sous pression. Elle se produisait dans la dernière ES et permettait à l’équipage français de se hisser en 3e position, et accrocher ainsi son 6e podium cette saison, le 7e du Citroën Total WRT, au terme d’une course encore très intelligemment menée. Avec les cinq unités supplémentaires glanées suite au scratch signé dans la Power Stage, Sébastien et Julien conservent les rênes du championnat.
 


Arrivés en leaders au Portugal, et donc contraints de s’élancer en premiers, les sextuples champions ne s’imaginaient pas limiter ainsi les dégâts à la vue des conditions particulièrement meubles et sèches rencontrées en reconnaissances. Ils allaient pourtant réaliser une première journée héroïque, ralliant le parc de fin d’étape à la 5e place à seulement 3’’ du podium, à l’issue notamment d’un pari pneumatique payant. Mais la différence de positions sur la route avec les autres prétendants au podium était telle le samedi qu’elle ne permettait pas à Sébastien et Julien de lutter à la régulière. D’où leur retard de 11’’8 sur le troisième, au moment d’entamer ce matin cette dernière journée.

Esapekka Lappi et Janne Ferm, pointés à seulement 2’’3 du 4e après l’ES 2, avaient également effectué une bonne entrée en matière, mais ils étaient hélas victime du décoincement d’un pneu à la réception d’une bosse (ES 3), et rétrogadaient au 8e rang au soir de la première étape. Mais ils allaient bluffer leur monde le samedi, en remontant 5e à la faveur notamment de trois 4e chronos, après avoir pourtant passé les deux tiers de la journée à s’élancer depuis une très handicapante 2e position. Malheureusement, une toute petite erreur dès l’entame du dimanche (ES 16) se révélait lourde de conséquences
 : une épingle droite, abordée un poil trop à la corde, les envoyait en tête à queue puis en tonneaux, et en voulant défendre leur 5e place dans l’ES suivante, ils heurtaient un talus, endommageaient la suspension arrière gauche et devaient renoncer en vue de l’arrivée.

VOIR TOUTES LES ACTUALITéS
欧美牲交A欧美牲交aⅴ